hero_slide_1

Oui, je sais, le titre se pourrait plus engageant... Qu'avez-vous à faire des doigts de pieds d'une tétra aux pieds plats ?  de champignons améliorés, d'ongles incarnés, d'odeurs de pestiférés, du coupage, du limage, de l'étalage des problèmes ongulaires d'une Assoiffée ordinaire ? 

Je vois déjà certains de mes lecteurs outrés de ce manque total d'humilité comme si l'état de mes pieds concernait le reste de l'humanité ; d'autres écoeurés par cet étalage d'ongles coupés auront bien du mal à digérer leur onglet du déjeuner ; les derniers, pour finir, éclateront de rires pour ne pas penser à leurs propres rognures étalées dans l'évier ou pire, sous les meubles de la salle à manger...

Vous ne le savez peut-être pas mais la vie en mode tétra ne vous dégage pas de ce genre de problèmes, qui je trouve, se la ramène un peu trop souvent, alors même que je suis incapable d'utiliser mes pieds pour me déplacer. Depuis que la SLA m'est tombé dessus, mes ongles des mains se sont bonifiés alors même que ceux de mes pieds ont commencé à se désagréger.

 

lactaire

La culture de champignons : Moi, qui était une fana de la recherche de champignons de toutes sortes, voilà qu'il a fallu quelques années d'immobilité pour générer une plantation digne des meilleurs myciculteurs !! Tout à commencé en bolet avec ongle bombé. Puis la couleur est passé du rose transparent au jaune phosphorescent de sorte qu'on voyait dans la nuit dix petites amanites rubescentes clignoter au bout de mes doigts de pieds. C'est quand le champignon a viré au bleuté que j'ai commencé à m'inquiéter : en aucun cas mes dix orteils transformeront mes petons en moignons !

Il a fallu trois ans de labeur pour se débarrasser de cette horreur : tea tree pour la version nature, verni spécial pour le coté manucure, pour finir par dix-huit mois d'antibiotiques pour virer le clitocybe Très spécifique. Non seulement, mes pieds ne me servent plus à rien, mais ils tendent à se transformer en lactaires sanguins....

La désincarcération des  orteils : je n'ai jamais eu de problèmes d'ongles incarnés tant que je galopais.  Me voici en version Grande Courgette pour que ces douleurs viennent me faire risette... Mes ongles de pieds se mettent à pousser de manière anarchique se transformant en stalactites blessant mes chairs de gros bébé tétraplégique : la douleur est intense et omniprésente. Il y a les périodes Héxomédine, les bains à la Bétadine, les poupées à la Biseptine.  Tout cela malgré les chaussures taillant du 43 (alors que je fais du 39 !) , mais c'était sans compter les fameux bas !  Vous savez, les bas de contentions qui collent vos orteils jusqu'à ce qu'ils ressemblent à une gigantesque oreille !  Je n'ai plus dix doigts mais juste un espèce de rat au bout du tibia !  J'ai tenté la pédicure, la séparation des orteils par des ortheses, les bas coupés, rien n'y fait... Mes auxiliaires de vie sont obligés de les soigner tout au long de l'année. 

 

tue mouche

Restons dans les champignons, pour vous parler intimement de celui qui se cache près... Des dents !  (la décence veut que je m'arrête aux extrémités !) Les Slaggueurs et Slaggueuses sont malheureusement adeptes des amanites tue-mouches dans la bouche. Eh oui, la langue étant un muscle touché par la SLA, elle bouge peu ou pas et ne fait plus son rôle de nettoyage et de ménage du garage. Résultats ? Sensations de brûlures omniprésente, de picotements incessants, impression de boulotter des pièces de monnaie tout au long de la journée, tellement le goût y est métallisé.

Quant à mes ongles des mains, ils sont simplement magnifiques. Vous me direz qu'ils ne servent qu'à parader. Oui, c'est effectivement un peu vrai. C'est étonnant d'entendre les gens nouvellement présentés foncer dans cette opportunité pour contrer la difficulté d'un dialogue avec une handicapée  :
- "je vous présente La-Soi-Fée"
- "Ohhhh mais elle a de magnifiques ongles manucurés !!

Cette situation me fait toujours sourire, parce-que, honnêtement, je ferais la même chose si je n'avais pas une SLA. Mais c'est certain que si Mihaiela, Ma Danseuse de Zumba, ne venait pas toutes les trois semaines peinturlurer mes ongles savamment, et tout ça bénévolement, ils ne seraient pas aussi Élégants !!

 

Bref, comme si ça ne suffisait pas de devenir tétraplégique et muette, la vie des Slaggueurs est polluée par un tas "d'à-côtés" plus ou moins gênants mais qui sont omniprésents. Difficile de batailler quand les attaques viennent de tous les côtés.

 

Le tout c'est de garder le moral, ne s'offusquer que quand la baisse est vitale,
.... Et surtout ne pas imaginer que toute nouveauté bizarroïde est égale à l'ingestion d'une amanite phalloïde !!

ama