Tout d´abord, je me dois de vous présenter cette bande d´ênergumènes, aussi hétérogène que très humaine.

D´abord ce fut un petit groupe d'enfants habitants un bled alsacien appelé Kintzheim. A l´école du village, ils se sont passionnés pour la philatélie,  avant que les fêtes, les boums, les ballades et les premiers campings viennent sceller une amitié qui devait durer. Le Club des Jeunes de Kintzheim (CJK) n´aurait pas pu être mieux situé pour bénéficier des ondes d´énergies positives dans ce petit coin alsacien : le village situé sur la Route des Vins, juste en-dessous de la Montagne des Singes et de la Volerie des Aigles....

Le ton était donné pour ces ados bons vivants, souvent délirants et pourtant tellement indépendants.110528031620524477

 

En 1970, ils ressemblaient à ÇA !

Force est de constater que les membres du CJK ont chacun et chacune trouvé chaussures à leurs pieds (même si certains ont dû tenter la paire de bottes en caoutchouc bien trop petite, avant de trouver la pompe adaptée !). Aujourd´hui, Le Club des Jeunes, c´est 12 minots de 41 à 52 ans ; 10 terrifiants et adorables bambins de 14 à 20 ans ; et 4 loupiots de 5 à 8 ans...et tout ce beau monde se réuni régulièrement, pour une semaine de vacances, des week-ends, ou des soirées.

En 2013, désolé les copains mais on ressemblait ...euh, à ÇA !
(les plus vieux et moins chevelus sont les "anciens ados")

Depuis ma SLA,  il m´est forcement plus difficile d´anticiper mes moments avec eux, car ma santé se détériorant de manière complètement anarchique, trouver un gîte pour 26 personnes, avec en plus un accueil pour tétraplégique, c´est quasiment utopique !!

Mais de temps en temps encore, on se retrouve au resto, pour passer un moment de partage, souvent rigolo.

La dernière fois fut une soirée Flammekuche pour toute la tribu : arrivés sous des trombes d´eaux (Mon Terrien Préféré DÉTESTE les débarquements sous la pluie !) avec trente minutes de retard (Mon Terrien Préféré DÉTESTE être en retard !), j´essaye de passer la porte d´entrêe aussi discrètement que possible. Au passage, je grignote le chambranle de la porte et bouscule le joli mannequin alsacien, qui s´ètale dans les bras de Mon  Terrien. Puis, une petite rotation met coince les genoux sous le menton : une tarte flambée a boulotter par le nez, ça va pas le faire !
On décide d´un transfert,  et la poupée Assoiffée se laisse porter sur sa chaise. Ouf !

cigognequiboit

Mon "Une bière pression et une paille svp !"  fini de transformer le mini-serveur en jongleur.
Je retrouve enfin cette bonne bande de potes qui dépote, papote, se rince la glotte et se soucie de moi à chaque bouchée de tarte flambée : je profite de toute cette gentillesse pour proposer à Mon Terrien de passer une soirée "allégée" au milieu de la tablée (un peu éloigné de Sa Fée !). Coeurcanellle me donne impeccablement bien la becquée, et j´ai juste à tordre un peu la tête, pour faire tomber les morceaux hypersalivês dans mon gosier.


Arrive la fameuse pause-clopes : re-transfert et me voilà à partager un parasol trempé d´un m2 avec certains de mes compagnons de tablée....
Mal assise sur ma Bugatti Veyron, je tente une ré-installation façon-maison : j´abaisse le dossier et relève mes jambes, de manière à ce que mon poids-plume m´entraine vers le bas, et que mon fessier se colle correctement au fond du fauteuil...

Et là, gros problème : la machine se coince me laissant la tête en bas et les pieds en l´air, juste sous des tonnes de flottes, que je suçote pour éviter d´avaler ma glotte, et finir étouffée, entre fumée et morceaux de tarte flambée restés jusqu´alors coincés loin de mon gosier !

Fritz appelle au secours Mon Terrien Préféré, qui accourt (se prend encore une saucée, et vraiment, il DÉTESTE cela !) pour me remettre dans une position plus confortable, et aussi plus honorable !

Enfin, sauvée mais trempée, je ne peux m´empêcher de me marrer devant l´air exaspéré de mon mari en furie ....Contrairement à ma volonté, je pense que durant cette soirée, j´ai accumulé assez de "ratés" pour permettre à Mon Terrien de décompresser...("j´suis vraiment désolée" dit La-Soi-Fée d´un ton à faire pitié)

Mais pour la prochaine fois, c´est promis, La-Soi-Fée se fera en mode-discret, ....

Hey les Amis ! on attend que le temps tourne au Beau pour se refaire un resto !?