Le Printemps est là, et contrairement aux cigognes qui reviennent nicher sur nos cheminées, la famille de La-Soi-Fée n'est pas trop du genre à migrer.

 

courgette

Par la force des choses d'abord, parce-que l'avion quand on tétra c'est vraiment pas ça : il faut pouvoir rester assise sur un fauteuil normal quand tout le corps se fait la malle et qu'au décollage le risque est grand de léchouiller le plancher. Ensuite, parce-que j'ai épousé un véritable Terrien qui prend son pied, notamment dans son jardin.

IMG_4967

 

Heureusement pour moi, c'est un féru du bio, des fleurs de pâquerettes comme des courgettes et à l'automne dernier, il a décidé de se lancer dans un nouveau projet : un nouveau bâtiment en bois, assez joli de surcroît, avec différentes chambrée, l'électricité, la wifi, un SPA avec des lampes à UV et un espace chauffant, une pièce où l'on voit le ciel à travers le toit transparent, et une porte automatique qui ouvre sur dix ares d'arbres frutiers.... 

 

Vous devinez ??  Un nouvel accueil pour nos potes en airbnb ?  Un lieu de détente pour La-Soi-Fée ?  Une serre pour les courgettes et les maraîchers abîmés ? Et ben non.... C'est juste un nouveau poulailler hight tech pour permettre à La-Soi-Fée de suivre la vie de ses galinacés sur son PC ! 

Les chambrées accueillent les poussinets, les nouveaux nés sont installés sous des lampes à chauffer, les poules couveuses sont dans leurs paniers...

20170330_174555

Comme l'année dernière, le renard a boulotté tous nos poulets, Mon Terrien Préféré a commandé pour Noël une couveuse électrique, qui rend les choses magiques : on mire l'intérieur des oeufs, on voit le coeur battre, on participe aux naissances et on accepte que certains meurt aussi, les trop petits, les trop faibles, les malades ...

Vous imaginez bien que ces leçons de choses ont permis la libération de la parole concernant la maman de la maisonnée, La-Soi-Fée.... Au début , je me disais que j'avais toutes les qualités pour couver, mais tout compte fait, je crois que ça aurait envenimé une situation déjà assez compliquée !

De fil en aiguille, et vivant au rythme des cycles de naissance, j'ai un peu l'impression qu'on s'est laissé emporté : nous avions 4 poules, puis deux poules Soie, puis 4 poussins, et puis encore 6, et puis encore 4 poules...sans compter les 20 en mode naissance qui sont En train de naître, dans le bureau, juste au-dessus de ma tête !!

Dorénavant, La-Soi-Fée va couver la couveuse pour éviter à l'hystérie collective de perdurer, et par peur de finir en poule au pot à la place des derniers petiots... 
 

Pour partager ce merveilleux petit moment, prenez-vous trois minutes pour le vivre en grand :

naissance d'un poussin