En novembre, je suis repartie pour un troisième séjour de répit dans mon potager préféré : Autant être honnête, Miss Grande Courgette n'avait Aucune envie d'y aller, ceci n'étant pas dû aux malades que j'estimais, ni à l'équipe que je connaissais et appréciais.  Mais le moral de La-Soi-Fée était plutôt à plat avec Aucune envie d'être déracinée même pour un temps limité.

Forcément, les enfants ont vite repéré que je voulais rester dans notre maisonnée et dans notre chambrée hyper-adaptée, .... et comme d'habitude, ils se sont fait "caisse de résonance"  d'une maman pas franchement en transe :

- " Maman, s'il te plaît, restes avec nous.  On n'a pas envie que tu partes..... " 


Et La Mère, la larme à l'oeil :

- "Allez,  pas la peine de se mettre à pleurer.  Je pars pour me reposer, et pendant ce temps là, vous vivrez plein de jolies choses,  que vous me raconterez sur Skype" (ton super rassurant autant que non-convaincant !)
-
"Mais, s'ils ne te comprennes pas là-bas ?"
- "Là-bas,  souvent, ils me comprennent même quand je ne parle pas. Les équipes sont formées à entendre quand on parle tout doucement, quand on zozotte ou quand on chuchote...
( ça c'est vrai !) 
-
"Et ta copine Sylvie,.... Elle sera là aussi  ?
- "Mais oui, puisqu'elle habite là-bas"
( ça c'est aussi vrai !) .

Bon,  La-Soi-Fée s'en est allée dans son joli potager ; les enfants étaient rassurés, et dans la demi-journée suivant mon arrivée, j'ai étonné L'équipe de Jardiniers : je me suis mise à pleurer. J'avais beau leur dire que c'était de "l'auto-arrosage", ils ne croyaient pas à cette histoire de plantage et de poussage !

103179507

Ils m'ont juste dit de me laisser aller, ce que j'ai fait : c'était la marée montante d'une Assoiffée Déprimée... Mais quand j'ai su qu'ils ne faisaient pas de récupération d'eaux de pluies, je n'ai eu de cesse de rigoler et de créer une atmosphère de liesse dans ma chambre joliment décorée de plantes vertes en demande de délicatesses.

La Crise de La Courgette Déprimée était passée et il fallait regonfler un moral encore un peu olé-olé : avec mes kinés de chocs de Bethel, nous avons donc décidé de créer des séances "étirements et mobilisations" en musique et chansons !


Première étape : demander à mes rejetons de me choisir un morceau digne d'une séance kiné en mode "Planer"....
Les petits ont bien vite trouvé la musique appropriée,.... Et je vous laisse regarder La Deuxième Étape : "La Danse du Moral Remonté par La-Soi-Fée Bien Entourée ".

Séance kiné avec Natacha et Celine à Bethel

 

Puis,  une dizaine de journées sont passées de manière un peu décalées par rapport à mes colocataires passagers :  La-Soi-Fée était levée vers 7.00 heure ; lavée-petitdejeunée et habillée vers 8.45 heures.  À 09.00 heure, j'allais m'intoxiquer en fumant ma première cigarette de la journée et à 09.15 heure, j'étais devant mon PC pour papoter avec La Communauté !

Mes colocataires, quant à eux, ont plutôt tendance à faire des grasses matinées,  et sont en pleine forme après le déjeuner de midi,  moment où La-Soi-Fée à tendance à piquer du nez.  Je pars siester et me réveille quand beaucoup sont fatigués et partent se reposer.... Pour le dîner, on se retrouve enfin, à peu près dans le même état, mais cela ne dure pas car Skype m'attend avec mes enfants.

Cependant, tout se passe dans la zenitude : les habitants de Bethel sont toujours aussi charmants ; les soignants, de jour comme de nuit sont bienveillants, rassurants et très marrants....

Quand d'un seul coup, une drôle d'idée vient à l'esprit de l'AMP du Potager : Me faire participer à une émission télé locale (http://www.tvcs.fr/videos.php?commune=1) sur la méthode Snoezelen. Le projet existe dans cette MAS,  mais le manque d'unité mobile ne permet pas aux patients intransportables d'en bénéficier : Le Club Féminin de Lampertheim se mobilise donc pour récolter des fonds, afin de permettre aux personnes les plus handicapées ou les plus fragilisées de se laisser aller durant plus d'une heure,  vers "Un Ailleurs Bien Meilleur"! 

Marie à Bethel

 

Tout cela a permis à La-Soi-Fée de se retaper et de repartir d'un bon pied ! 

 

Depuis, La-Soi-Fée s'est transformée en Courgette-Mère-Noël,  et juste avec les yeux pour organiser la Lutinerie, je vous assure que ... C'est tout un Poème  !!

 

Remerciements tous particuliers à :

Sylvie, Isabelle et Denise Avec qui j'ai promis de partager une pizza et impossible vu nos rythmes de vie si différents. Merci de votre patience.
Nat
acha et Céline : vous êtes des kinés justes géniales ! Gardez votre dynamisme et vos capacités à nous faire bouger, dans le respect et l'amitié
Aline : surtout restes comme tu es  !! 
Julien Sengel : Tu as été ma jolie rencontre de ces 15 jours,  toute en Humanité et en Émotions. Merci à Toi.

À toute l'équipe de la MAS 2 : merci pour votre gentillesse