On avait pourtant tout prévu cette fois ci !!!

Bretagne chap bis mail1

La semaine avant notre départ en vacance a été quasiment zen sur l´echelle du stress familial prè-vacances (notée 3/10) : Mon Terrien Préféré m´a fabriqué un sommier "médicalisé" afin d´y mettre mon matelas à mémoire de forme ; il a crée également un porte-ordinateur bien tendu entre les sièges de notre camionnette, pour permettre à Anaël et Clément de regarder une tonne de dessins-animés telechargès par La-Soi-Fée,  (et accessoirement être à peu près sage le long du trajet )

 

La remorque fut rehaussée afin d´y ranger les valises et caisses de rangement pour 6 personnes ....il ne restait plus qu´â embarquer la chaise de douche, les coussins anti-escarres, le fauteuil manuel, la roue supplémentaire pour faire du vélo, le transat "handicap" de plage, mon matelas, et NOUS !

 

Réveil le 11/07 à 03 heure du matin et décollage à 05 heure (il y a une certaine inertie quand on cumule 6 personnes dont une malade SLA !).

 

Bien évidement, les Petits-Tout étaient trop excités pour se rendormir, et dès 7.00 du matin, on a entendu le premier gémissement de notre Clément :

- "Dis Papa, c´est quand qu´on arrive ?!"

Là j´avoue qu´il m´a surprit Le Lascar, car notre camionnette bourrée jusqu´au trognon, rallongée par une remorque de quelques mètres de long, ne va pas au delà de 110 km/heure et nous avions un millier de km en prévision ....Je sentais bien  que l´Aventure-Vacances allait commencer par une "Family-Transe" !

EH ben, La-Soi-Fée ne s´est pas trompée : Le reste du voyage a été ..."apocalyptique" !

 

La Fée-Télé n´a pas démarré et n´ayant plus la voix pour jouer, chanter ou raconter des histoires, je n´avais que mes yeux pour grogner ou discuter, ce qui, je vous l´accorde, est assez limité en terme d´activitès !

Là, face à mes deux marmots qui ne pensaient qu´en fonction des aires de repos, La Grande Courgette a atteint le stade Carpette avec la cervelle en miettes : les jérémiades se sont accumulées dans les oreilles de La-Soi-Fée, le stress est monté, les pauses se sont accentuées et l´angoisse a émergé ... Heureusement Notre Ben a assuré m´empêchant de devenir une maman-cannibale, n´ayant plus que mes dents pour venir à bout de l´enervement de nos adorables enfants !!!


Quant à Mon Terrien Préféré, il roulait et se posait patiemment, accélérant à aucun moment, mais n´hesitant pas à lâcher une phrase acerbe et détonante, pour calmer le stress ambiant ...Le risque le plus grand, étant qu´Il passe du Mot au Chaos ...

...16 heure plus tard, nous arrivions en Bretagne. J´etais vannée, ankylosée, secouée par le Confort Trafic de notre équipée, trempée de sueurs que la minerve absorbait comme elle pouvait, me laissant un avant-goût de bouée autour du cou ! Je devais ressembler à un crabe couleur écrevisse car la spastivcitê m´empêchait même de poser mes souliers sur les cales-pieds : Crampée de tous cotés, nous étions en retard pour manger ! - mais "Oh Bonheur ! nous étions arrivés !" 

A deux heures du mat, nous pouvions enfin nous laisser aller à rejoindre Morphèe. Sur mon sommier Trois Étoiles, La-Soi-Fée a passé sa première nuit à La Turballe, pas peu fière d´avoir commencé à ronger ses sandales plutôt que d´avoir boulotté ses deux petits mâles ! (pas de psycho de gare svp...Freud n´a rien à voir avec mon voyage infernal !)

Bienvenue en Bretagne !!!!

vacances à la turballe 2015