humour3cafe

Tous les matins, Mon Terrien Préféré se lève avant tout le monde pour préparer le petit déjeuner : tartines beurrées, café, cacao pour les plus jeunes, confitures et miel maison.

Puis, il s'occtroit son quart d'heure de tranquillité, quasiment le seul avant son coucher ! ...avant de voir débarquer nos poussinets rechargés et prêts à attaquer la journée ! (les grands évitent tant qu'ils le peuvent ce moment tourbillonnant ...).

Après sa première pause syndicale, Le Terrien met La-Soi-Fée à la verticale et l'emmène se rassasier. Il me sert mon café après avoir rincé ma paille. Je le déguste avec mes tartines beurrées, servies par mes auxiliaires de vie. Tout est bien huilé dans nos débuts de matinée ...

...SAUF ce jour là, où le café me fit un effet ..."Tout de Suite Réveillée " !

Assurément rassurée en aspirant mon café, j'ai à peine eu le temps d'en sentir la première bolée sur mes papilles émoussées, que je me suis figée, pétrifiée ! J'ai regardé Mon Terrien Préféré qui s'est mit à paniquer quand j'ai dégobillé mon café sur notre jolie nappe à peine changée.
Mes "hin-hin-hin" ne l'ont pas orienté sur ce qui se passait. Ma langue se tétanisait sous des pincements répétés,et j'avais beau crachoter...Rien ne faisait passer le frétillement sur mes dents !

D'un coup sec, j'ai décapité l'insecte dont j'ai recraché la tête ! L'abdomen et les pinces ont suivi, laissant ma langue endolorie. Après "le cousin pas malin" qui a fini digéré dans mon estomac bétonné (voir post ici) , j'avais aspiré un "pince-oreille"qui dormait depuis la veille dans ma paille et ce, jusqu'à ma ripaille  !

Mon Terrien Préféré l'avait pourtant lavé, le soir dés que j'ai eu fini de l'utiliser ...mais le matin, pour une fois, il a zappé l'étape "- à rincer" !

Apparemment, le pince-oreille n'a pas aimé son bain forcé, et ce crétin s'est défoulé dans ma bouche à peine réveillée :
-"Dites les gars, faut pas prendre une malade-SLA pour un lilas : les courgettes sont pas sensés intéresser les insectes !"

Commençant à être habituée à manger "très varié", La-Soi-Fée a fini son café, aromatisé au goût "pince-oreille écrabouillé", ...sans  sourciller  !!